Les inclassables


2 Commentaires

L’Euryptéride

Assalamou Aleykoum, bonjour

 

 

Suite à un atelier qui se déroulait au musée, consacré aux fossiles animé par un conservateur en science naturelle, nous avons eu la chance de pouvoir en toucher un vrai…Mais pas n’importe lequel! celui de l’Euryptéride, appelé plus communément « scorpion des mers ».

 

 

 

A partir de cette expérience, les enfants ont entrepris des recherches pour connaitre d’avantage ce spécimen éteint il y a plus de 250 millions d’années.

 

 

 

Les euryptérides sont un groupe d’arthropodes qui ont vécu durant l’ère Paléozoïque. Apparus il y a plus de 400 millions d’années, il n’en reste qu’aujourd’hui que des fossiles. Redoutable prédateur marin, ils pouvaient être très grands et atteindre plus de 2m50 !

 

 

Un scorpion des mers géant vieux de 470 millions d’années a été identifié par une équipe de l’université de Yale à partir d’un fossile retrouvé dans un cratère d’impact aux États-Unis au milieu de la rivière Upper Iowa.

 

Publicités

Ma convocation pour l’enquête à caractère sociale

1 commentaire

AANX9QPCARC6UI0CAMC07KDCASC3FNTCAZ7AWVSCAGAYBH1CACKF71YCAMPWQ31CAPT5U92CATGL0CCCAHY2MNTCAZZV127CAMMJJUUCA0EKH5RCAVU4UTWCA03E1XUCA8NXV0FCAO7B2AUCA70XQQ4

(petit clin d’oeil à mon manga préféré ^^)

Assalamou Aleykoum, bonjour

M’étant plus ou moins préparer à devoir effectuer cette fameuse enquête, j’attendais un signe de la marie. Ce signe arriva le 21 décembre..D’une manière très folklorique…Je tenais à l’écrire, à en parler que ce lui puisse servir aux mamans faisant l’ief en général.
Ainsi, dans un premier temps, je reçois une feuille volante provenant de la marie le 21 décembre qui ne m’était pas destiné et pour une raison autre que l IEF. En voyant qu’il s’agissait d’une erreur de leur part, je passais outre mesure cette montée d’adrénaline inutile. Mais, le samedi 22 décembre après une journée bien remplie, je vais récupérer mon courrier…Et que vois-je ? Une nouvelle feuille volante servant de convocation, qui cette fois-ci m’était bien adressée…Et priant de me rendre en marie le 22 décembre à 10 hr30. Là je me suis dit…Y a un sushi ! Comment peut-on convoquer ainsi les gens ? Déjà avec un papier dénué de valeur juridique (sans enveloppe, sans suivi) et pour un rendez vous pour le lendemain ? Incroyable !

Vu la période, j’ai décidé que j’allais entrer en communication avec la marie, dés le 26 décembre. En effet, avec les fêtes de noël, il ne fallait pas compter pour en savoir davantage.
Le 25 décembre…Jour férié, on sonne à ma porte, manque de pot, j’étais en train d’allaiter mon fils, c’est mon mari qui ouvre. Surprise : l’adjoint au maire, inquiet de notre silence malgré notre convocation ! bien sûr il nous rassure, mais qu’il fallait vite faire cette enquête. Ne souhaitant pas s’avancer davantage, mon mari dit qu’on va le recontacter très vite.
Ni une ni deux je rentre en contact avec l’association dont je fais partie : PIF (Parents instructeurs de France), la présidente de l’association toute aussi choquée de la manière dont a été amener l’enquête, envoie un fax à la marie (je rappelle…Nous sommes le 25 décembre…Jour férié xd) leur rappelant les règles de procédures quant à l’enquête à caractère sociale.
Le 26 décembre, je décide d’appeler directement le maire, pour lui faire part de ma surprise de la manière d’effectuer ! celui-ci me dit qu’il allait en parler à son adjoint, qui est chargé du dossier. Néanmoins, je rajoute que je suis entièrement ouverte pour la faire..juste dans le respect des choses.
Le 27 décembre, la présidente de l’association reçoit un coup de fil de cet adjoint. Le ton monte car celui-ci, âgé, a été offusqué du fax, ayant lui aussi des bagages juridique (manque de pot, moi aussi) mais..Avec la conversation il se radoucit. Aussitôt avertie, j’appelle l’adjoint pour en finir au plus vite. Au téléphone avec lui, je sonde le personnage…Pas méchant mais procédurier et pris par le temps ok. Faisons donc le contrôle dés le 28 pour en finir.
Bien entendu, je ne rapporte pas les pièces justificatives qui était demander dans la convocation c’est-à-dire, fiche de paie, allocation familiale. Seulement muni de ma carte d’identité, ainsi que mon conjoint.

Le début de la conversation ne se passe pas super dans la mesure où il déclare que l’association m’induit en erreur…Faux. Je réplique aussitôt qui a la magie de radoucir le monsieur en disant qu’il n’est pas là pour faire des histoires…Il veut juste en finir pour pouvoir envoyer son rapport à l’académie. Je lui rappelle malgré ses protestations qu’il ne s’agit nullement d’une enquête « sociale » mais bien une enquête à caractère sociale, qui ne nous soumet aucunement à rapporter les pièces demandées .Nous recentrons notre conversation sur l’objet principal de notre convocations (et ceci les parents doivent vraiment ne pas perdre de vu) notre motivation à vouloir pratiquer l IEF qui est bien sûr notre droit.

En fin de compte, l’entretien s’est bien passé. Il a fallu remettre les points sur les i..Bon après, je n’espère pas avoir de mauvaise surprise, qu’Allah m’en préserve. Mais, allahoualem je ne crois pas
Conclusion : il me parait essentiel de bien savoir nos droits et d’avoir une bonne dose de reparti en cas de tentative d’intimidation ! Cela ne veut pas dire, de ne pas être courtois, sympathique souriant, mais restez ferme dans nos droits. Il me semble qu’il est aussi important de montrer que les deux parents sont dans la même optique et l’implication dans l’instruction.